Rechercher
  • Danielle Manavit

La canicule et la médecine traditionnelle chinoise



Pour bien supporter la canicule, ne pas s'épuiser :

il faut manger chaud citation ;

Faut-il boire froid ou chaud en cas de canicule? « C'est une habitude purement culturelle, s'amuse le docteur Hu Ying Chieh, mais à choisir, mieux vaut boire chaud! ».

« Quand on boit très froid, on a une sensation de fraîcheur. C'est agréable, mais de courte durée. Pourquoi ?

parce que de fausses informations sont envoyées à nos thermorécepteurs internes qui vont ralentir, voire bloquer la transpiration.

Or c'est la transpiration qui permet d'évacuer la chaleur corporelle ! »

En sus notre organisme va mobiliser de l'énergie pour que les organes internes réchauffent la température de la boisson, ce qui va faire grimper la température corporelle.

Bref, c'est le serpent qui se mord la queue.

Finalement, plus la température d'une boisson est éloignée de notre température corporelle, plus nous devrons fournir d'énergie pour ramener notre température interne autour de 37 °C.

L'idéal, quand il fait chaud, serait donc non pas de boire et manger froid ou chaud mais de tiède

Faut-il alors prendre exemple sur les populations des pays très chauds comme les Touaregs ou les Indiens, qui boivent du thé brûlant? «Boire chaud, c'est un bon réflexe, car ça dilate les vaisseaux et permet une meilleure évacuation de la chaleur » décrypte le médecin généraliste.

Mais attention, transpirer trop, c'est aussi risquer de se déshydrater...

Alors quelle est la meilleure option?

Faites comme les Chinois dont la médecine ancestrale recommande de manger cuit tiède et boire tiède

Manger

des aliments très aqueux

et hors repas des fruits gorgés d'eau car c'est cette eau prise dans les fibres que le corps peut le mieux absorber.

Les terrains Yang opteront pour des aliments cuits mais vapeur et du cru de préférence pris après le cuit mangé chaud pour que le corps n'ait pas à épuiser son Jing, son Yang pour réchauffer, cuire du cru ou du froid avant de pouvoir digérer et récupérer des nutriments ... par exemple : aubergines, concombre (oui cuit 3 mn vapeur) tomates idem, radis longs, chou chinois, bettes, cresson, champignons de couches, pousses de bambou, laitue, pousses de soja, crabe, thé , rhubarbe, kaki sec, melon, banane, poire, pastèque, avoine, orge, sucrer au sucre de canne brut.

Les terrains Yin, eux opteront pour des cuissons à l'étouffée mais d’aliments Yang comme abricots, pèches, potimarron, fenouil, céleri, asperges, poireaux, chou rave, marrons, cerises (surgelées) ...

toutes les soupes peuvent se consommer tièdes ... et en petites quantité ! Pensez y !

Vous ne connaissez pas encore votre terrain optez pour un bilan



47 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout